Mes états

Trouver mon équilibre

Après 10 mois de pandémie, de restrictions, d’adaptation, parvenez-vous à maintenir votre équilibre ? Au cours des dernières années, je me suis souvent entendue répéter : « L’équilibre ?!? Je n’y pense même pas. J’aime mieux gérer mon déséquilibre ! C’est déjà assez compliqué d’même ! »

Mes états

La gratitude

Chère Année 2020,

Il ne reste que dix jours avant que tu tires ta révérence, et crois-moi, plusieurs se réjouissent à l’idée que ton règne s’achève. Avec la pandémie, tu nous as fait vivre des bouleversements qu’on ne pouvait imaginer. Toutefois, je m’en voudrais de te laisser partir sans t’exprimer ma profonde gratitude.

Mes états

Ma réconciliation

Après avoir écrit cette lettre à mon enfant intérieur, je me suis sentie sereine. Je me suis vue, dans la maison de mon enfance, prendre soin de mes poupées durant des heures… les coiffer, les habiller, leur créer une vie. J’ai revu tous ces jeux que j’inventais avec mes frères et mes voisines, nos aventures à l’île secrète, nos virées à vélo. Comme j’étais libre ! Comme j’aimais jouer sans me soucier du temps ! 

Mes états

Mon enfant intérieur

Ce que j’ai fait de cette heure de lunch, je n’en ai plus la moindre idée. J’aime croire que je me suis promenée dans les sentiers entourant l’ancien couvent des Ursulines pour méditer, tout en m’imprégnant de la nature. Mais il est tout aussi probable que je me sois ruée vers la glacerie la plus proche en quête d’un grand cornet de crème glacée molle à la vanille. Après tout, n’avais-je pas reçu l’injonction de jouer ?
Mes états

Miroir, miroir…

Le 28 juin 2019, j’ai vécu une expérience spirituelle si intense que je n’ai pas encore osé la raconter. Je craignais que les mots la figent et lui fassent perdre sa magie. Je dois également admettre que j’avais peur d’être jugée… Je n’ai pas encore eu le courage de parler ouvertement de ma spiritualité, mais si je veux poursuivre mon aventure en étant sincère et connectée à mon cœur, je choisis maintenant d’ouvrir cet espace. 

Mes états

Une fête de lumière

Cette fête de Pâques est la plus lumineuse que j’aie vécue durant mon enfance. Généralement, dans ma famille, Pâques était célébré le dimanche midi. Toute la parenté arrivait après la messe. C’étaient des embrassades et des éclats de joie, des cris d’enfants et des saveurs exquises jusque tard dans l’après-midi.

Mes états

Dans tous mes états!

Jamais mon blogue n’aura si bien porté son nom, car je suis littéralement dans tous mes états, comme plusieurs d’entre vous j’imagine… La situation que nous vivons me semble irréelle. Il y a un mois à peine, je n’aurais jamais cru que les écoles, les commerces et les frontières puissent fermer, que je serais confinée à la maison, bref, que ma vie entière serait transformée.

Mes chroniques

Ma vraie motivation

15 octobre 2018. J’attaque la première tâche de ma journée : Compléter le formulaire d’inscription des Roses. Dès que les enfants partent pour l’école, j’attrape mon ordi et je commence : Quel est votre âge? Êtes-vous active? Avez-vous déjà pratiqué la course? Le vélo de route? La natation? 36, oui, oui, oui et oui! Trop facile! Jusqu’à ce que je lise la dernière question… et que je bogue. Pourquoi voulez-vous faire partie des Roses? Eeeeeeeh… Pourquoi donc?

Mes chroniques

Choisir le plaisir!

Le 8 septembre, j’ai réalisé mon premier triathlon, 1 km de nage, 30 km de vélo, 8 km de course : un grand défi sportif auquel je me préparais depuis novembre 2018. Comment décrire cette aventure et les états d’âme qui l’ont accompagnée au cours des dix derniers mois? Comment expliquer la signification hautement symbolique de l’objectif que je m’étais fixé, si ce n’est en reprenant l’histoire de son point de départ…